L'Elevage
Articles
Contact
Jean-Luc Doberer
CH-1890 St-Maurice
+41 (0)78 617 51 52
Recherche
Recherche
Visites

 724859 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Partenaire

josera.gif

Les ostéochondroses sont des affections des cartilages articulaires. Il s’agit d’un défaut de croissance enchondrale. On distingue les ostéochondroses articulaires, concernant le cartilage articulaire et l’os sous chondral et les ostéochondroses de croissance qui concernent, elles, le cartilage de croissance.

Cette pathologie affecte davantage des grands chiens et reste très rare chez les petites races. Elle survient principalement pendant la phase de croissance entre 10 semaines et 6 mois, et affecte principalement l’épaule, le coude ou bien encore le pelvis.

On envisage des facteurs génétiques comme étant à l’origine de la pathologie sans toutefois en être sûr. Par contre, il est certain que l’alimentation peut jouer un rôle prépondérant, il convient donc d’adopter une alimentation équilibrée sans apport supplémentaire de calcium. De plus, la surcharge pondérale, les chocs (sauts, escaliers etc..) ou la sollicitation excessive des articulations sur un chiot en croissance peuvent déclencher l’apparition des symptômes.

Il s’agit d’une mauvaise transformation du cartilage en os, responsable d’un épaississement local empêchant le liquide synovial de nourrir les chondrocytes en profondeur. La dégénérescence de ces lésions peut conduire à une nécrose locale responsable de fissures et de fragments cartilagineux libre avec apparition d’une ostéochondrite inflammatoire.

Le diagnostique de la maladie n’est pas toujours aisé, les symptômes pouvant être confondus avec ceux d’autres pathologies. Cependant la plupart du temps chez le jeune chien l’apparition d’une boiterie, de difficultés à se lever, de douleurs articulaires avec ou sans fièvre doivent faire suspecter une ostéochondrose. En tout état de cause, seul l’examen radiologique permettra de confirmer un éventuel diagnostic, aussi convient il de consulter un vétérinaire sans plus attendre.

La lésion radiographique est caractéristique est montre une absence d’os sous chondral à bords nets dite en coup d’ongle, à un stade plus avancé des fragments cartilagineux libres peuvent être visible dans la cavité articulaire.

Les traitements divergent selon les praticiens, d’où l’intérêt de prendre éventuellement plusieurs avis. Certains pourront laisser évoluer la maladies, pour finalement opter pour la chirurgie réparatrice, d’autres préfèreront tenter de faire rentrer les choses dans l’ordre par le biais d’infiltrations intra-articulaires et d’un traitement adéquate étant entendu que plus la maladie est diagnostiquée tôt plus les chances de succès sont grandes. Mais dans tout les cas le chien devra être mis au repos de telle sorte que son ou ses articulations soient sollicitées de façon raisonnable.